La page blanche qui tue sous WordPress

blog-screen

Ce matin votre site refusait tout à coup de charger le back office WordPress après vous être identifié sur la page de login ?
Une simple page blanche s’affichait, et aucun message ?
Pas de panique, c’est un problème courant et cette fameuse page “white screen of death” pose des problèmes à de nombreux utilisateurs, affolés de ne plus pouvoir atteindre la partie admin de leur CMS préféré.
Cela peut arriver après une mise à jour de WordPress, après avoir uploadé des fichiers en FTP, ou bien sans raison apparente à tout moment.

Voici une liste non exhaustive des causes possibles:

  • un fichier corrompu du “core” de wordpress
  • un espace à la fin du fichier wp-config.php ou de functions.php de votre thème
  • un plugin
  • un manque de mémoire alloué à votre serveur

Chez Web User quand on nous expose ce type de problème le plus souvent nous effectuons une mise à jour manuelle de WordPress (procédure décrite ici en anglais)
Web User décline toute responsabilité en cas de problème sur votre site si vous décidez de suivre cette méthode, notamment veillez à vérifier que votre thème est compatible avec la dernière version de WordPress

  1. Téléchargez la dernière version de WordPress et l’extraire
  2. désactivez les plugins (le plus simple est de renommer le dossier plugins en pluginsXX en FTP)
  3. Effacez vos anciens dossiers wp-admin et wp-includes en FTP
  4. Via FTP uploadez les nouveaux dossiers wp-includes and wp-admin en lieu et place de ceux que vous avez éffacés précédemment.
  5. Uploadez tous le contenu du dossier wp-content provenant du téléchargement de WordPress vers votre dossier wp-content existant en écrasant les fichiers. N’EFFACEZ PAS votre dossier ou les fichiers de wp-content (excepté ceux que vous avez écrasés)
  6. Uploadez tous les fichiers (pas les dossiers) se trouvant à la racine de la nouvelle version de WordPress vers la racine de votre site WordPress.

 

Faites attention quand vous copiez le contenu de wp-content.

Vous devez vous assurer de n’y copier que le contenu du nouveau dossier wp-content téléchargé, et surtout de NE PAS REMPLACER ce dossier.
Ce dossier wp-content contient vos thèmes et plugins donc vous aurez certainement envie de les garder. Si vous avez customisé le thème par défaut ou un thème de base de WordPress, assurez vous de ne pas les écraser avec les nouvelles versions, sous peine de perdre tous vos changements.
Il peut être utile de les comparer avec les nouvelles versions pour y trouver de nouvelles fonctionnalités ou corrections de failles ou problèmes.

Dernière chose: comparez wp-config-sample.php et votre fichier wp-config.php pour voir si de nouvelles configurations y ont été insérées, configurations que vous voudrez peut être ajouter à votre propre fichier wp-config.php.

 

Et sinon, vous pouvez toujours décider que vous avez mieux à faire que de tenter vous-même, contactez Web User pour une intervention rapide !