Installation de WordPress: 6 erreurs faciles à éviter

wp-logo

Les utilisateurs de WordPress sont de plus en plus nombreux. En effet, sa facilité de mise en oeuvre, ses nombreux thèmes graphiques existants, et ses possibilités de customisation étendues permettent à ce CMS (content manager system = gestionnaire de contenu) de se placer en tête de liste des solutions internet.
Après une rapide formation, cet outil permet à n’importe quel utilisateur de mettre ses premières pages en ligne rapidement et sans stress.
Enfin, si tant qu’on l’utilise comme il se doit, WordPress offre un référencement naturel nativement optimisé.
Cette facilité de mise en oeuvre ne doit cependant pas faire oublier aux utilisateurs qu’ils ne doivent pas faire n’importe quoi.
Voici donc 6 erreurs à ne pas commettre sur WordPress

  1. Ne pas se soucier du type d’hébergement

    hebergementLes débutants confondent souvent la plateforme d’hébergement gratuite WordPress.com avec un WordPress hébergé personnellement. Pour un simple blog personnel, un site gratuit sur WordPress.com est la meilleure solution. Il n’y aura aucun supplément de coût. Par contre, pour accéder à un contrôle total de votre site, et des ses plugins, il vous faudra absolument souscrire à une offre d’hébergement.
    Selon vos objectifs, comparez donc les avantages et inconvénients de ces deux options afin de choisir la meilleure solution.

  2.  

  3. Changer votre url (l’adresse internet de votre site)

    Choisir un nom de domaine est indispensable à la création d’un site. Nombreux sont ceux qui ne pensent à acheter leur nom de domaine qu’une fois leur site testé et mis en ligne, croyant que cela n’aura aucune incidence.
    En changeant domaine, vous changez l’url (l’adresse en ligne) de votre site. Si vous devez changer votre domaine et ne suivez pas une méthodologie précise, vous risquez de perdre beaucoup de trafic sur votre site.
    Il est bien sûr possible de déménager un site sur un nouveau domaine sans que cela n’affecte le nombre de visites, si vous suivez les préconisations de WordPress.

  4.  

  5. Faire l’impasse sur la sécurité

    securiteEn informatique la sécurité ne deviens réellement un problème pour les utilisateurs que lors d’un gros pépin.
    Très souvent les sauvegardes des fichiers d’un site ne sont pas faites régulièrement, voire jamais. De simples mesures permettent pourtant d’améliorer la sécurité d’un site WordPress.
    Sauvegardez régulièrement tout votre contenu! Ça ne prend pas beaucoup de temps et peut vous éviter de gros, gros tracas. (n’hésitez pas à faire de même avec les photos de votre petit dernier)
    Limitez le nombre de tentatives de login sur le back office. Google Authenticator est un système qui permet une double authentification pour la partie admin de WordPress (existe en plugin).
    N’oubliez jamais qu’une défaillance de votre site peut survenir à tout moment, soyez donc prêt afin d’éviter la perte de données ce qui pourrait mettre votre activité en grande difficulté.
    Qui plus est, WordPress offre des plugins de sécurité gratuit comme par exemple Updraftplus backup and restoration, alors pourquoi vous en priver ?

  6.  

  7. Accepter les commentaires des visiteurs sans les modérer

    moderation des commentairesLe fait de “modérer” (approuver la mise en ligne) les commentaires est une action parfois oubliée une fois le site en ligne.
    Une fois que vous vous serez rendu compte de l’étendue du problème, si votre site a du succès vous vous retrouverez rapidement avec des centaines de commentaires publiés sans votre accord. Une solution radicale peut être dans un 1er temps d’utiliser le plugin Disable Comments:  cela empêchera tout commentaire sur votre site jusqu’à ce que vous soyez en mesure de les modérer.
    Procédez donc dès la mise en ligne de votre site à ce contrôle de publication.

  8.  

  9. Créer trop de catégories 

    WordPress permet de créer autant de catégories que vous le souhaitez. Ce qui pourrait sembler une formidable liberté devient problématique quand presque chaque nouvel article sur votre site a sa propre catégorie. La structure de votre site est primordiale pour le référencement naturel.
    N’y incluez que les catégories nécessaires. Au lieu de catégories, insérez des mots-clefs sur chaque article de votre site  pour les différentier.

  10.  

  11. Négliger les mises à jours

    mise à jour
    Lorsqu’on débute et qu’on a enfin un site fonctionnel en ligne, il peut être tentant de ne “plus toucher à rien”, et donc de ne pas mettre à jour la plateforme WordPress et les plugins. Les hackers sont friands de ce genre de sites: les systèmes non mis à jour laissent des failles béantes de sécurité, qui sont connues de tous les pirates, et même pire, des apprentis-pirates qui ne s’en serviront que pour tester ce qu’ils ont facilement trouvé en ligne. Les mises à jour régulières, tout comme les sauvegardes sont donc capitales car elles minimisent les risques de sécurité.
    En procédant aux mises à jour, vous profiterez de plus d’un Wordpress plus ergonomique et efficace.

 

En suivant ces quelques règles simples, vos débuts sur WordPress ne pourront qu’être agréables !

Damien Mesnager

Je fabrique des sites internet depuis 1996. 20 ans déjà…
Cette expérience, au-delà des compétences techniques et artistiques acquises, me permet de conseiller mes clients de manière pédagogique et efficace, sans charabia incompréhensible !
A chacun son métier…

WEB USER SAS existe depuis 2013

un commentaire, un avis ?

commentaires